morihei-ueshiba-fondateur-aikido
C'est le grand Maître japonais Morihei Ueshiba (1883 à 1969) qui a défini les principes de l'Aïkido.




Il a intégré aux techniques des arts martiaux traditionnels pratiquées par les samouraïs, les valeurs morales et spirituelles de l'être humain grâce à sa culture imprégnée de TAO ZEN et SHINTO.



Les techniques d'origine guerrières (aiki - bu jutsu) sont développées et transformées dans un but de construction et de développement de la personne (aiki - do).



La technique garde le sens et l'intention originels mais son application se termine par une chute ou une immobilisation qui préservent et renforcent le pratiquant.



L'Aïkido est donc à la fois une technique de combat très efficace et un art de vivre, une philosophie. C'est une école complète qui permet de développer et d'unir les aspects physiques et spirituels du pratiquant.


Armé de la sorte l'être acquiert progressivement des dispositions globales pour mieux gérer les situations conflictuelles et évoluer harmonieusement dans aikido-tamurasa personnalité.

Le processus d'évolution de la personne, qui permet d'aller au-delà de la simple progression physique, et de la seule application combative, est conditionné par un cadre précis : le lieu de la pratique (le DOJO) et le rituel traditionnel (le REISHIKI).


LE DOJO : C'est le lieu de l'étude de la voie, il permet une pratique profonde. Il doit être propre, sobre et refléter une ambiance propice à l'effort, au respect, aux échanges et au calme.



LE REISHIKI : Comprend l'ensemble de règles régissant le comportement et les relations dans le DOJO. Ce rituel est le garant de l'ambiance du DOJO, il est indispensable à la qualité de transformation recherchée, à la sécurité, et au travail sur soi (capacité de remise en cause, humilité, modestie).


Il permet des repères et des recentrages lors de la pratique.
 Ces règles sont vite apprises : saluts, hygiène, courtoisie, position d'attente (SEIZA), ponctualité, assiduité …



Les ANCIENS et l'enseignant vous les transmettrons, 

N'hésitez pas à leur demander des explications si nécessaire.